The Brussels Map Circle

Home → Exhibitions

Exhibitions

Access to archives


Strasbourg, France

Organisation: Bibliothèque nationale et universitaireavec le soutien de la Ville et de l'Eurométropolede Strasbourg, la DRAC Grand-Est, la Région Grand-Est et la CASDEN

Les grands voyageurs de la Renaissance emplissaient les cartes de monstres pour les parties du monde encore inexplorées. Comment faire autrement ? Comment combler le blanc sur une carte, comment rendre compte d’un monde imparfaitement connu, sinon en glissant de l’hypothèse à la supposition, de la supposition à l’imaginaire ?
Le blanc appelle l’exploration, mais cette dernière prend parfois les traits d’un voyage imaginaire, à la recherche de mondes perdus ou inventés dont on croit pouvoir retrouver une trace là, précisément dans ce blanc qui demeure. L’Eldorado ou les sources rêvées du Nil répondent, sur le plan cartographique comme sur le plan de l’imagination, aux îles de Californie ou de Corée qui, elles, relèvent d’erreurs des premiers cartographes. Et lorsqu’un Tolkien ou un Georges Martin élaborent les mondes des Terres du Milieu ou de Westeros, c’est avec une carte qu’ils les matérialisent, pour que l’imagination s’appuie sur une sensation réelle d’espace, sur une représentation du monde qui serve de grille d’intelligibilité pour le reste du récit. C’est même parfois la carte elle‑même qui inspire l’imagination de l’artiste !
À travers cartes anciennes, récits de voyages imaginaires, illustrations et planches d’artistes, cette exposition vous met dans la position des grands explorateurs : remontez aux sources de l’imaginaire, vous y trouverez une carte.
L’exposition bénéficie du prêt d’œuvres des institutions suivantes : musée du Louvre, Centre Pompidou Paris, WLB, Bibliothèque nationale de Hongrie, Bibliothèque des sciences de Budapest, Musées de Strasbourg, Médiathèque protestante de Strasbourg, Bibliothèque municipale de Chambéry, FRAC Centre-Val de Loire, PACA, Champagne-Ardenne, Observatoire de Strasbourg.
Venue: BNU Strasbourg, 6 place de la Bibliothèque, Strasbourg
Time schedule: Mon-Sat 11.00-19.00; Sun 14.00-19.00; holidays closed; Summer Sundays closed.
URL:


Sint-Niklaas, Belgium

Organisation: Mercatormuseum

Als missionaris uitgezonden worden betekende onderweg zijn, reizen naar verre oorden en zich begeven op onbekend terrein, vaak letterlijk. Door hun missiewerk bouwden missionarissen heel wat kennis op over de streken waar zij actief waren. Naargelang de behoefte, hun eigen interesse en in de mate dat zij hiervoor een (rudimentaire) vorming hadden genoten, waagden zij zich ook aan opmetingen en in kaart brengen.
Het archiefonderzoek naar de authentieke productie van kaarten door missionarissen leverde heel wat materiaal op. In deze tentoonstelling tonen wij handschriftelijke en gedrukte kaarten uit alle continenten en uit de archieven van diverse religieuze congregaties.
Werkten mee aan deze tentoonstelling: curator dr. Dirk Van Overmeire, Bibliotheca Wasiana, KADOC en KU Leuven, Koninklijk Museum voor Midden-Afrika Tervuren, Koninklijke Oudheidkundige Kring van het Land van Waas, Universiteitsbibliotheek Gent, diverse religieuze congregaties en privé personen.
For a guided visit, see also our event programme.
Venue: Stedelijke musea Sint-Niklaas - afdeling Mercatormuseum, Zamanstraat 49, 9100 Sint-Niklaas
Time schedule: Tuesday - Friday 13.30-17.00. Saturday: 13.00-17.00. Sunday: 11.00-17.00.
Entry fee: EUR 6.00
URL:


Philadelphia, USA
Mapping a Nation: Shaping the Early American Republic traces the creation and use of maps from the mid-18th century through 1816 to investigate the way maps, as both artworks and practical tools, had political and social meaning. It features historical maps, surveying instruments, books, manuscripts, and other objects to show how maps were used to create and extend the physical, political, and ideological boundaries of the new nation while creating and reinforcing structural inequalities in the Early Republic. The exhibition emphasizes the processes that produced maps—surveying, drawing, engraving, and printing—in addition to the information and ideas contained in the maps. It also sheds light on the ways that mapmakers functioned as political actors—and how different people used maps as political and ideological tools—to express multiple, sometimes competing visions of what the new United States would be.
Mapping a Nation draws on the APS’s extensive Library and Museum holdings. Highlights of the exhibition include a 1757 copy of the John Mitchell map of the British Empire in North America, manuscript maps from the American Revolution, surveying instruments, the first map of Tennessee as a state, George Washington’s copy of the 1792 map of Washington, D.C., and maps from the journals of the Lewis and Clark Expedition along with the copper plates used to publish them.
Venue: 104 S. 5th Street Philadelphia, PA 19106
URL:


Arlon, Belgium

Organisation: Agence wallonne du Patrimoine, Archives de l'État à Arlon et Ville d'Arlon

Directly from the book by Laurence Druez, Chaque maison a son histoire [Every house has its history] (Namur, 2016) which is the catalog, this exhibition invites the visitor to discover the different types of sources to trace the evolution of a private real estate, its design, its surroundings, its assignments and its successive occupants.
In partnership with the Archives de l'État [State archives of Belgium] and the City of Arlon, the Musée Gaspar [Gaspar Museum] and the Archives de l'État à Arlon [State archives in Arlon] invite you to discover the richness and diversity of these documents, written or figurative, known and less known, some of which are not at all devoid of aesthetic qualities.
The exhibition is spread over two sites: the Gaspar Museum, which offers a presentation of documents relating to the habitat of Arlon, and the State archives in Arlon who present documents related to the habitat of other regions of the province of Luxembourg. The two parts of this exhibition are complementary.
Venue: Musée Gaspar, Rue des Martyrs 16, Arlon
Language: French
Telephone: Musée Gaspar +32 63 60 06 54, Archives de l'État à Arlon +32 63 22 06 13
Time schedule: Musée Gaspar: Tuesday - Saturday 9.30-12.30 and 13.30 - 17.30, Sunday closed. | Archives de l'État à Arlon: Tuesday - Friday 9.00-16.30 and first Saturday of the month. Sunday closed.
Entry fee: Free access


Paris, France

Organisation: Archives nationales

Survoler ou parcourir les villes et campagnes de France du Moyen Âge et de la Renaissance ? Découvrir une autre cartographie, aux confins du relevé, de l'observation et de l'art ? C'est à cela qu'invite l'exposition Quand les artistes dessinaient les cartes. Vues et figures de l'espace français, Moyen Âge et Renaissance.
Ces « figures » (comme on les appelait à l'époque) sont spectaculaires : manuscrites, peintes sur du parchemin, parfois de très grand format (certaines font plus de 5 mètres de long), elles sont finement dessinées, joliment colorées, abondamment annotées, indéniablement pittoresques. Elles sont aussi très variées. De fait, la plupart ont été faites par des artistes, parfois parmi les plus renommés de leur époque : Léonard de Vinci, Bernard Palissy, Jean Cousin… Précédant la mise au point des normes et outils cartographiques « modernes », les auteurs ont usé de procédés originaux pour restituer l'espace : relevé empirique et observation du terrain depuis un point élevé (clocher, éminence), représentation des lieux en plan ou en perspective, par vue panoramique, aérienne ou plongeante. Elles se trouvent ainsi au confluent de l'art et de la cartographie dont l'évolution, à la même période, vers la construction mathématique et le support imprimé sera aussi évoquée.
Assez curieusement, aucune de ces cartes n'était faite pour montrer le chemin d'un lieu à un autre ou pour guider le voyageur. Faites à la demande de commanditaires prestigieux (rois, princes, abbayes, villes), elles étaient liées à des pratiques de gouvernement. Elles délimitaient une frontière ou des droits, aidaient à trancher des procès, illustraient des travaux d'aménagement, appuyaient des opérations militaires, décrivaient des événements historiques, cataloguaient des possessions ou célébraient l'identité d'un lieu ou d'un territoire. Ces usages expliquent le souci d'exactitude et de véracité du dessin, mais aussi parfois certaines déformations ou occultations de la réalité.
A l'heure du GPS, de Google View et Google Earth, qui remettent d'actualité l'ambition d'embrasser par le regard un large espace à l'aide d'une image le reproduisant, ces cartes « au vrai » ne laissent pas de nous surprendre et de nous faire réfléchir sur notre rapport à l'espace et sa retranscription. A travers cette exposition, les Archives nationales ont pour ambition de porter à la connaissance de tous ces documents méconnus, et dont la plupart seront exposés pour la première fois au public.
Venue: Archives nationales - Hôtel de Soubise
60, rue des Francs-Bourgeois, 75003 Paris
Time schedule: Mon-Fri 10:00-17.30; Sat-Sun 14.00-17.30
Entry fee: full rate EUR 8.00; reduced rate EUR 5.00
URL:


Oxford, UK

Organisation: Bodleian Library

Every map tells a story. Talking Maps is a celebration of maps and what they tell us about the places they depict and the people that make and use them.
Drawing on the Bodleian's unparalleled collection of more than 1.3 million maps, this exhibition brings together an extraordinary selection of ancient, pre-modern and contemporary maps from a range of cultures and in a variety of formats as well as showcasing fascinating imaginary, fictional and war maps.
Talking Maps explores how maps are neither transparent objects of scientific communication, nor baleful tools of ideology, but proposals about the world that help people to understand who they are by describing where they are.
Highlights on show include the Gough Map, the earliest surviving map showing Great Britain in a recognizable form, the Selden Map, a late Ming map of the South China Sea, and fictional maps by CS Lewis and JRR Tolkien. Map treasures from the Libraries' collection will be shown alongside specially commissioned 3D installations and artworks, and exciting works on loan from artists and other institutions.
Venue: ST Lee Gallery, Weston Library, Oxford
Telephone: +44 1865 277094
Entry fee: Free admission
URL: